Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
hulk-du-boxitan.overblog.com

Jamais sans mon chien!

La focalisation

Publié le 23 Novembre 2012 par Philippe Roustant

Pour pouvoir utiliser nos points de fixation , il faut que le chien sache focaliser son attention (donc son regard) sur un point précis, à un ordre précis et pour un temps décidé par le maître.

On rejoint ici la notion de "champ d'application" d'un ordre (en tous lieux , en toutes situations, jusqu'à ordre contraire).

à ma connaissance, c'est Bart Bellon qui , le premier, a utilisé cette notion dans son dressage. Il utilisait alors une vari de petite taille à ouverture rapide et demandait à son chiot de REGARDER fixement sa nourriture avant qu'elle lui soit donnée. Plus tard, il transposait sur la balle et apprit au chien à fixer cette balle intensément sans la toucher.

L'introduction de stimuli perturbateurs lui permit d'augmenter la capacité de concentration de ses chiens qui devenaient aveugles et sourds à tout ce qui n'était pas cette balle et l'ordre de libération permettant de s'en saisir. Il reprit ce système en le transposant sur les boudins, les manches et au final ,sur les HA eux même!

Les implications dans le mordant sont évidentes dans les phases de vigilance : lorsque le règlement impose au chien de regarder l'HA pendant le transport, il est intéressant que celui ci puisse en recevoir l'ordre par le biais d'un commandement autorisé du conducteur.

Pour cette raison, beaucoup choisissent d'utiliser le terme "Monsieur" comme ordre pour regarder car ce terme est usuellement utilisé aux moments clés où le chien doit être vigilant sur l'HA ("Monsieur, sortez!" " Monsieur, tournez vous et marchez!").

Il y a longtemps que ce système est empiriquement utilisé dans les disciplines de saisie, mais ce qui est assez nouveau, c'est l'utilisation qu'on peut en faire dans le cadre de l'obéissance.

Le premier principe à connaître , c'est qu'un comportement se renforce souvent par opposition à son contraire:

-Si j'insiste pour qu'un chien tienne son boudin bien serré , j'améliore significativement la cessation sur ce même matériel quand je la demanderai . Si j'empêche le chien de CHOISIR s'il veut ou non lâcher son boudin , je deviendrai bien plus crédible lorsque je voudrai qu'il le lâche effectivement. De par ce principe , si j'oblige mon chien à regarder un objet de motivation ,sur ordre, sans y toucher, j'augmente aussi l'intensité de son regard sur moi ,surtout si je le libère (en l'autorisant à se saisir de l'objet) alternativement quand il me regarde et quand il regarde l'objet.

Tout le monde pratique les premiers exercices de focalisation sur le maître depuis une quinzaine d'années : regarde moi et je te donnerai quelque chose. Bien peu se soucient encore de fixer l'attention du chien sur autre chose afin que ces deux actions opposées se renforcent en étant utilisées alternativement. Si un chien regarde sa balle sur ordre en attendant un ordre de libération, il est totalement concentré sur ce qui va venir du maître même si c'est un ordre contraire ("au pied!") car celui là aussi peut amener la libération.

Comment faire?

La première étape consiste à trouver un objet de motivation que le chien adore. il faudra qu'il soit au fait des règles de jeu associées à cet objet (le rapporter, le lâcher sur ordre, pouvoir le regarder dans vos mains sans le toucher...etc...). On pose ensuite l'objet à terre à 3 m du chien en terrain découvert. Si l'on peut bénéficier d'une potence où il peut être pendu à hauteur du chien, c'est mieux. Le chien doit, à cet instant, être tendu et excité en le regardant. On commande le "au pied!" (à condition qu'il soit par ailleurs bien connu) et on laisse le chien réfléchir. Il doit comprendre que tout passe par vous et qu'il n'y a pas moyen d'avoir son jouet sans passer par ce que vous demandez. Quand le chien est en position de base et vous regarde, on le libère instantanément en l'autorisant à prendre sa balle.

Petit à petit on va augmenter la durée du "au pied" et même demander quelques pas avant de libérer.Lorsque le chien est au clair avec cette notion , on va lui montrer la balle en disant le mot "regarde!" ou un autre et s'il obéit , on le libère. Les fois suivantes on pourra alterner plusieurs "au pied" et plusieurs "regarde" en récompensant les deux de façon aléatoire.

Au bout de quelques séances, vous constaterez que la fixation sur vous s'est améliorée dans sa rapidité de mise en oeuvre ET dans son intensité.

Bingo!

Commenter cet article