Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hulk-du-boxitan.overblog.com

Jamais sans mon chien!

Emanuel HETYCH : Le futur de l'obé

Publié le 17 Mai 2016 par Philippe Roustant

EMMANUEL HETYCH : LE FUTUR DE L'OBE

Il est rare que je me déplace pour suivre un stage d'obé. Et cela pour deux raisons essentielles:

je côtoie suffisamment de compétiteurs de niveau mondial pour actualiser mes connaissances dans cette discipline et je n'ai aucune envie de participer à un énième stage clicker/bonbon de nourrissage continu.

Ce sont mes amis,Christelle et Jérôme Florenson qui m'ont convaincu de venir voir d'un peu plus près cet OVNI du monde de l'obé chez Olivier Rolland à Bourgoin Jailleux.

Quelques vidéos avaient déjà aiguisé ma curiosité: La vitesse, la puissance et l'intensité que dégage son travail méritaient que mon équipe et moi allions voir ça de plus près.

Malgré son jeune âge, le jeune homme a du métier et déjà un palmarès enviable ,,,mais ce n'est pas le plus important.

D'un abord simple et direct, il dégage une tranquille assurance, Il est sûr de ce qu'il dit et certain de ce qu'il fait. Pendant ces trois jours, je ne l'ai pas vu faire une seule erreur ni essuyer un seul échec.

Le maître mot de son travail est l'exigence: Il veut repousser sans arrêt les limites de ce qu'on peut obtenir des chiens en terme de réflexion, d'engagement et de vitesse.

Très soucieux de la condition physique de ses chiens , il les prépare avec soin sur le plan musculaire et cardio pulmonaire. Leur suivi vétérinaire est constant.

Confronté aux stagiaires, il identifie immédiatement, avec un oeil très aiguisé, le point faible et la marge de progression de chacun.

J'étais curieux de le voir travailler certains chiens sensibles qui se mettent facilement en panique, réelle ou simulée, pour sortir de l'activité et également avec des chiens plus forts qui prétendent conduire l'activité avec leurs propres critères de précision et de rapidité.

C'est là qu'Emanuel se démarque des ultra-positivistes avec le plus de brio.

Lorsqu'il demande quelque chose à un chien (dans les limites de ses possibilités), il n'y a aucun échapatoire possible: Le chien sera conduit jusqu'à la réussite malgrè toutes les difficultés rencontrées. Il sera poussé, encouragé, soutenu verbalement dans sa recherche de la solution mais il doit résoudre l'exercice et comprendre seul comment il peut être récompensé.

Même s'il n'utilise pas de sticks, de filets, de longes ou de laisses, les chiens les plus assurés comprennent rapidement les limites à ne pas dépasser avec ce monsieur. Tout est clair, précis, limpide.

J'ai aimé plusieurs choses dans son travail:

-En premier lieu, il développe une énergie extraordinaire , pas simplement dans ses mouvements rapides et précis mais surtout dans sa capacité à maintenir un haut niveau de concentration. Il exige beaucoup de chacun, mais il donne encore plus.

-Lorsqu'il récompense verbalement un chien, celui-ci perçoit instantanément, non seulement la valorisation de son effort mais également la profonde sincérité de cette validation.

-Il possède un réel sens canin; il parle chien, il pense chien et quand un chien est à son pied, celui-ci sait immédiatement de quoi il est question.

-Il possède une excellente lecture du monde de l'obé, de l'évolution desjugements mais aussi des méthodes de dressage en vigueur dans les différents pays européens et de leurs conséquence sur le type de travail que produisent les chiens qui y sont confrontés, avec leurs points forts et leurs points faibles: Il sait distinguer ce qui marche et ce qui donne l'illusion de marcher.

-Il connaît parfaitement les caractéristiques génétiques et psychologiques des différentes races de chiens mais il ne se réfugie jamais derrière elles pour se dédouaner d'un éventuel échec. Ces individus nécessitent juste plus de travail que d'autres pour parvenir à un résultat satisfaisant. Il travaille lui même avec plusieurs races et certaines sont tout à fait capables d'atteindre le niveau mondial .

-Il a l'honnêteté de ne pas évacuer la notion de correction avec un chien qui oppose une résistance active ou passive à une action de dressage apprise positivement. Je partage complètement sa vision de la correction, qui n'est jamais une punition, juste une ré-orientation vers ce qui est demandé et une façon d'obliger le chien à chercher le comportement correct pour être récompensé.

-Sa définition de l'overtraining est bluffante. Il ne se contente pas, comme certains, de jeter quelques balles au mileu du terrain ou d'apporter des diversions complexes; il mélange les exercices et brouille les pistes à l'infini en faisant appel à l'écoute et à la compréhension de son animal. Je connaissais les "Jeux de John", mais lui va encore plus loin dans l'idée.

-Il est constamment en recherche du beau geste. En quête de SON absolu et il dresse pour l'obtenir. Il sait que son travail est critiqué pour son intensité et sa façon de présenter certains exercices, mais il préfère être ravi du comportement de son chien plutôt que de pleurer après les points qu'il aurait pu obtenir en dressant de façon plus conventionnelle. Je respecte cela.

Plus je regarde son travail, plus je le trouve abouti, plein d'intensité et complètement novateur dans son approche par rapport à beaucoup de compétiteurs, dont les nordiques . Avant d'investir beaucoup d'argent dans des cours vidéos aussi tarabiscotés que le scénario des "feux de l'amour" ou des préparations mentales alambiquées alors que votre chien n'est tout simplement pas dressé correctement, vous seriez bien avisés d'aller vous inscrire à un de ses stages!

Ce type là est en marche, il fait partie des meilleurs mondiaux et ce n'est pas près de s'arrêter...Quand les juges auront digéré les nouveautés qu'il amène à son sport, il faudra bien qu'ils réalisent que l'avenir de cette belle discipline passe aussi par lui!

Commenter cet article

Chantal 22/07/2016 20:12

J'ai eu la chance de faire un stage avec lui début juillet, toujours à Bourgoin où il revient pour le 11 novembre. Impressionnant!!! Je suis une novice, je n'y connais rien mais j'ai vite compris que ce monsieur était un homme de chien!!!