Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
hulk-du-boxitan.overblog.com

Jamais sans mon chien!

LES DIFFÉRENTES CESSATIONS

Publié le 5 Février 2021 par Philippe Roustant

LES CESSATIONS

 

Beaucoup de propriétaires de chiens ont des probllèmes avec la cessation d'une manière globale: Leur chien n'est pas disposé à lâcher ce qu'il tient en gueule!

Le problème vient souvent d'une confusion des genres: Ce n'est pas la même chose de remettre un objet , de lâcher une balle ou de cesser son action de mordant sur une proie (un chat) ou un substitut de proie (un boudin de mordant).

En conséquence, puisque ce n'est pas la même action, on ne devrait pas utiliser le même mot! Pourquoi?

Parce que vous entretenez une confusion dans l'esprit du chien entre ce qu'il considére comme un objet de jeu, ce qui relève d'une consigne stricte et le respect qu'il doit avoir pour un objet qui vous appartient et qu'il doit vous remettre!

1) La remise d'un objet: Le chien ne doit jamais penser que c'est un jeu ni oublier que cet objet vous appartient: Rapporter quelque chose est un travail et mérite un salaire mais on ne peut pas jouer avec ce qu'il vous rapporte! Utilisez un mot tel que "Donne!" ou "Remise!" et donnez lui une récompense en échange.

 

  1. La cessation sur l'objet de jeu, par exemple une balle à ficelle.

Vous ne pouvez pas aborder la cessation tant que vous n'avez pas introduit l'inhibition devant ce jouet, c'est à dire tant que le chien n'est pas capable de se contrôler lorsqu'elle est devant lui et de ne la saisir que lorsque vous en donnez l'autorisation! Vous pouvez travailler ça en accrochant le chien muni d'un collier confortable avec une longe fixe .

Quand cela est acquis et que vous pouvez jouer avec le chien à tire-tire.

-Ne demandez JAMAIS la cessation tant que la corde est en tension! Il faut absolument que cette proie reste inerte (=morte)!

-Utilisez un mot simple du type "Laisse!" , "lâche!" ou "Crache!".

-Si le chien remet une tension sur l'objet, saisissez la longe et maintenez le chien pour qu'il ne puisse pas tirer en arrière.

-Evitez de répéter l'ordre car vous perdez à chaque fois un peu de crédibilité aux yeux du chien.

Lorsque le chien crache la balle, ne l'enlevez jamais brusquement, soulevez la doucement et redonnez lui l'autorisation de la prendre. Répétez l'opération plusieurs fois avant de ranger la balle et de dire "C'est fini!" en libérant le chien.

3) La cessation sur un objet de mordant, tel qu'un boudin (La loi vous autorise à utiliser un "boudin de rappel" dont la taille de la partie mordante ne dépasse pas 30 cm). Vous jouez avec votre chien et vous désirez le faire lâcher. Soit vous faites du boudin une proie morte en le lâchant et vous demandez une cessation du même type que sur la balle, soit vous gardez les mains sur le boudin et vous vous immobilisez en bloquant vos mains sur vos genoux (choisissez la hauteur pour que le chien ait les pattes avant au sol). Si le chien est trop puissant pour vous, utilisez une longe passée entre vos jambes et fixée derrière vous.

Vous pouvez utiliser un mot comme "Halte!" ou "Stop!" qui sera réservé à la cessation sur une proie "vivante" (tenue activement). Lorsque le chien ouvre la gueule et lâche, reculez d'un pas et donnez lui l'ordre de le reprendre (même procédure que pour la balle)!

C'est ce qu'on appelle une "cessation participative" parce que le chien lâche d'autant plus vite qu'il espère une nouvelle séquence de jeu.

Ne validez jamais une cessation à l'initiative du chien (c'est à dire sans ordre). Si vous lui avez demandé de saisir quelque chose et de le tenir dans sa gueule, ce n'est pas à lui de décider quand il le lâchera!

Plus vous respecterez ce principe, notamment en n'acceptant pas que le chien vous crache l'objet de jeu sur les pieds, plus vous améliorerez la netteté de votre cessation!

 

commentaires