Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
hulk-du-boxitan.overblog.com

Jamais sans mon chien!

Héra ; correction quille.

Publié le 17 Juin 2013 par Philippe Roustant

commentaires

Ça c'est de la quille!

Publié le 16 Juin 2013 par Philippe Roustant

commentaires

En avant toute!

Publié le 16 Juin 2013 par Philippe Roustant

Plusieurs disciplines comportent un "en avant" , avec chacune leurs particularités:
En IPO: le chien qui marche à côté du conducteur doit partir droit, rapidement , sans se retourner et sera stoppé vocalement sur ordre du juge.
En ring: le chien couché doit partir droit, sans se retourner et il sera rappelé par le conducteur dès qu'il aura franchi la ligne des 30m .
En ring Belge, le chien doit partir franchement droit devant lui jusqu'à ce qu'il rencontre une limite physique du terrain.
En Obédience, le chien assis sera envoyé dans un carré de 3X3 m, puis stoppé et couché avant d'être rappelé . Ce programme comporte aujourd'hui une spécificité par le fait d'envoyer d'abord le chien à un repère fixe (la quille) et de l'y stopper avant de l'envoyer à droite ou à gauche dans le carré. Cette particularité nécessite un montage à part qui peut difficilement reprendre les mêmes techniques que les autres programmes.
D'une manière générale, une grande partie des impératifs de cet exercice sont communs à tous les programmes: Le chien ne doit pas anticiper; Au signal , il doit partir rapidement et dans l'axe indiqué; Il doit revenir ou se bloquer sans hésitation.
Pour cette raison, la plupart des techniques employées pour le monter sont transposables d'une discipline à l'autre.
Sans me montrer exhaustif, je peux en décrire quelques unes et je terminerais en m'attardant sur celle que je trouve la plus complète et la plus fiable.
1) La méthode dite "du piquet": Elle consiste à apprendre à un chien à contourner rapidement un piquet avant de revenir vers le maître . Au début , on le fait à quelques mètres et on montre au chien qu'il sera récompensé au retour. Un peu comme on apprend la "quille" en obédience. Puis on s'éloigne et on commence à poser ce piquet systématiquement au fond du terrain, exactement au milieu. Au début ,on utilise un piquet blanc et assez grand, mais petit à petit on va en réduire la taille (jusqu'à moins de 50cm) le diamètre et même en changer la couleur (remplacée par du vert). Le but est que le chien le voit de moins en moins de loin et qu'il fasse la majeure partie du chemin "de confiance" sans le distinguer réellement.
Cette technique peut , ou non, être reliée à une méthode globale utilisant le contournement des piquets pour monter différents exercices comme le saut (même principe qu'avec les boxs) ou les caches (où les piquets pourront remplacer les caches ou être plantés à l'intérieur). Plus tard , le chien sera couché juste après le contournement du piquet, puis juste avant, et rappelé sur un objet de motivation.
Avantages: Chien actif, partant toujours droit et toujours jusqu'au fond. Faible nécessité de codage.
Inconvénients: Chien parfois plus lent sur l'aller que sur le retour (paradoxe!). Tarde souvent à se bloquer car il veut toujours "tourner" et cherche le piquet.
2) La méthode de la "récompense cachée" : Il s'agit d'habituer le chien à aller se coucher devant un carré de tissu sous lequel se trouve un objet de motivation. Une fois couché, on l'autorise à mettre son nez sous le tissu pour prendre sa récompense et revenir. Si on le rappelle, c'est qu'il n'y a rien sous le tissu et qu'il est inutile de se coucher. Le fait d'utiliser un tissu empêche le chien de savoir s'il y a quelque chose dessous ou pas.
Avantages: Bien adapté au ring. Chien motivé et rapide à l'aller. Faible nécessité de codage.
Inconvénients: Risque de fixation visuelle sur une aspérité de terrain. Risque de retard au blocage si le chien recherche son point de fixation (le tissu) . Nécessité d'apprendre à respecter le carré de tissu en attendant l'ordre (nuit à la rapidité).
3) La méthode de la "récompense à vue": Le chien est envoyé vers sa récompense totalement à vue à quelques mètres. Puis il voit son maître la déposer avant d'y être envoyé de plus loin. Progressivement on part de plus en plus loin, si bien que le chien ne voit pas le jouet au moment ou il part et doit faire une partie grandissante de la distance "de confiance". A terme, il ne va la découvrir qu'au dernier moment tout au fond du terrain. Plus tard, il devra se bloquer (appris à part) même s'il aperçoit sa balle et recevra souvent une récompense lancée.
Avantages: Chien bien motivé sur l'avant . Toujours centré et rapide. Blocage intégré dès le début.
Inconvénients: Le chien cherche souvent sa récompense en fin de course et s'interroge quand il ne la voit pas! Nécessité d'avoir un blocage très efficace.
4) Méthode de "la ligne" : Très employée en Ring et parfois encore en Obédience; On habitue le chien à franchir une ligne avant de se bloquer , de se retourner et éventuellement d'attendre une récompense lancée. Cette méthode fonctionne sur l'anticipation naturelle des chiens à se porter en avant quand ils savent qu'on va leur lancer une balle. On peut parfaitement apprendre au chien à franchir deux lignes consécutives mais il est difficile de lui apprendre à partir droit si la ligne traverse tout le terrain (cas du ring). En obédience, la multiplication des concours en intérieur a signé l'arrêt de mort de cette méthode en raison de la multiplicité possible des lignes existantes (terrains de sport).
Avantages: Chien actif et fixé sur l'avant. Distance indifférente. Codage facile mais obligatoire.
Inconvénients: Difficultés à partir droit, confusions possibles entre deux lignes, blocage peu évident (chien sous tension).
5) Méthode des cônes: Elle est dérivée de la précédente et s'appuie sur la présence de cônes dans l'exercice du carré en obédience. On habitue le chien à traverser ce carré comme une porte d'entrée et à se placer spontanément sur une ligne fictive reliant les deux cônes du fond. Ce procédé permet de conserver une bonne vitesse au chien sans qu'il commence à ralentir à l'approche du carré. En contrepartie, il nécessite un blocage debout très bien maîtrisé. Les techniques permettant d'obtenir ce comportement sont variées, depuis la dépose de nourriture jusqu'au jet de balle en passant par le targeting , le clicker ou le regard du maître sur l'objectif à atteindre.
Avantages: Précision sur l'objectif et fiabilité (repère visuel). Plusieurs techniques disponibles pour obtenir un résultat comparable. Codage facile.
Inconvénients: Blocage de qualité impératif si on veut pouvoir stopper le chien avant exécution complète (donc, à 2 m près!).
6) Méthode "en avant forcé": C'est la plus ancienne. Elle consiste à expliquer au chien qu'à cet ordre il doit avancer coûte que coûte en s'éloignant du maître. On utilise pour cela des longes et des assistants et aussi la propre attitude du maître qui repousse le chien en avançant sur lui. Tous les systèmes à base de poulies et de câbles sont dérivés de ce principe.
Avantages: Grande fiabilité. Réalisable en tous lieux et en toutes directions. Blocage très facile. Codage non nécessaire.
Inconvénients: Impact sur le relationnel. Rapidité difficile à obtenir. Long à monter.
7)Méthode du "oui ou non": C'est ma préférée. Cette méthode repose d'une part sur la notion de récompense cachée (mais se démarque de la méthode N°2 en ce sens qu'il n'y a pas de zone identifiable ) et d'autre part sur la persistance d'un principe intangible: Si on bloque le chien, il doit être certain qu'il n'y a rien au bout! On utilise des boudins plats (Marque Frabo ou Spordhund) que l'on place dans une dépression du terrain ou dans un trou de 15 cm de profondeur. Dans un premier temps, le chien est envoyé en avant vers ce trou et y trouve toujours sa récompense qui y est déposée à vue puis à l'insu. Il se construit lui même des repères visuels pour trouver celle ci à coup sûr et finit par acquérir la certitude que c'est bien au CENTRE du terrain et au fond de celui ci. On peut à se stade introduire un codage préalable ou pas.
Quand le chien est bien fixé et s'y rend avec une grande vitesse et une bonne fiabilité quelque soit la distance, on supprime pour une fois le boudin. Quand le chien constate cette absence, on le bloque puis on le rappelle avec un boudin identique. En alternant ces deux cas de figure, le chien acquiert rapidement la certitude que s'il est bloqué, il n'y a pas récompense au bout du terrain mais que celle ci est en possession du maître qui va le rappeler.
Avantages: Grande fiabilité. Simple à faire comprendre au chien. Facile à réaliser. Codage facultatif.
Inconvénients:Difficile à préparer sur un terrain inconnu (pas de trou!).
Ainsi se termine ce petit catalogue non exhaustif...N'hésitez pas à ajouter la votre si elle ne ressemble à aucune de celles ci.

commentaires

C'est quoi ce truc 2?

Publié le 13 Juin 2013 par Philippe Roustant

commentaires

C'est quoi ce truc?

Publié le 12 Juin 2013 par Philippe Roustant

commentaires

Un élevage sympa qui devrait plaire à mon pote...

Publié le 12 Juin 2013 par Philippe Roustant

commentaires

Pourquoi toujours vouloir caresser les chiens?

Publié le 12 Juin 2013 par Philippe Roustant

commentaires

Un p'tit moment de délire trop sympa

Publié le 11 Juin 2013 par Philippe Roustant

Avec Fury un jeune BAT que j'aime bien. Conduit par une jeune fille qui n'a pas peur de bosser et entraîné dans une chouette équipe!

commentaires

Knut ,Yogi et Thomas

Publié le 10 Juin 2013 par Philippe Roustant

Pour illustrer la qualité des rapports montés tels que je l'ai décrit...

commentaires

La suite de l'identification avec Formax (BBTM)

Publié le 9 Juin 2013 par Philippe Roustant

J'aime beaucoup la réflexion de la maîtresse qui déteint sur le chien! Ce travail est pensé, réfléchi, construit avec patience et efficacité. Tout ce que j'aime!

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 > >>