Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hulk-du-boxitan.overblog.com

Jamais sans mon chien!

Le mirage de l'affectif

Publié le 17 Février 2015 par Philippe Roustant

Le statut de nos compagnons, reflet de notre époque, évolue à une vitesse ahurissante.

Je vois tous les jours sur les réseaux sociaux des posts tels que "Mon chien fait partie de ma famille!" "Un chien ne doit jamais être laissé seul dehors!" "Mon chien pleure en silence quand je pars, parce qu'il m'aime!" "Ne lui dites pas "non!" Si vous l'aimez vraiment! "Invitez votre chien à dormir dans le lit avec vous, il le mérite!""Cuisinez lui des petits plats pour lui montrer votre amour!" "Des recettes végétariennes pour votre chien!"

Sérieusement, vous pensez réellement des trucs pareils?

Votre chien fait partie de votre famille? Donc si un fou rentre dans votre maison et annonce qu'il va en tuer le premier habitant que vous désignerez, vous n'allez pas spécialement choisir le chien? Moi oui!

Je ne connais pas vos préférences sexuelles mais il n'y a pas trente six solutions: Si vous faites dormir votre chien avec vous, c'est soit parce que vous n'avez plus de sexualité, soit parce que vous avez une tendance à la zoophilie...Dans le cas contraire et si l'idée vous venait de faire un câlin avec votre chéri(e), je n'ose imaginer la frustration de médor qui se verrait évincé de sa place le temps de vos ébats (Quoi? Vous voulez qu'il vous regarde, EN PLUS?). Ma foi, chacun ses goûts...mais je reste attaché à certaines règles d'hygiène.

Même s'il a été considérablement perverti par l'homme depuis une centaine d'années, même si des races dangereusement loufoques ont vu le jour (la vraie priorité de la condition animale, c'est l'abandon de l'hyper type : races brachycéphales, nanisme, gigantisme, raccourcissement de la face..etc..et pas une énième pétition contre le collier "étrangleur"), le chien reste un chien: C'est à dire un prédateur carnivore grégaire et hiérarchisé.

Si vous aimez votre chien, ce qui est aussi mon cas, sortez donc avec lui pour jouer ou se balader et évitez de le rentrer avec vous! Et pourquoi ça, monsieur le tortionnaire?

Tout simplement parce qu'avec l'arrivée du froid , votre chien va s'adapter : couche de graisse plus importante sous la peau, mue du sous poil et repousse plus fournie, appétit en hausse. Si malgré cette adaptation vous continuez à le faire rentrer, il se retrouve dans la position d'un invité qui a gardé son manteau: il crève de chaud! Et si ça se prolonge, il va quitter son manteau de fourrure, comme il le fait au printemps...

Faites le donc dormir au chaud, comme ça quand vous le mettrez dehors la journée, il va se peler!

L'idéal est facile à réaliser: le faire dormir dans un endroit sec, hors gel et sans courants d'air et le laisser dans le jardin le plus souvent possible la journée.

Je passe sur la cuisine maison, qui est certainement une manière d'avoir l'impression qu'on fait quelque chose pour son "bébé d'amour" tout en évitant de faire l'essentiel: Aller jouer dehors avec lui!

Quand au menu végétarien, on touche au summum de l'anthropomorphisme. Le chien est un carnivore non exclusif mais la viande est totalement nécessaire à sa bonne santé. Si on tient à faire les choses soi même, pourquoi ne pas nourrir au BARF ?

On en arrive au cœur du débat; L'AMOUR !

Je suis toujours étonné du nombre de gens qui proclament leur amour inconditionnel pour leur toutou chéri sur tous les réseaux sociaux: Vous êtes au courant qu'il ne sait pas lire? C'est un concours pour savoir qui c'est qui l'aime le plus?

C'est dommage que personne ne demande leur avis aux principaux intéressés...il y aurait des surprises! Et c'est surtout dommage qu'il n'aient pas le choix de vous choisir ou pas, car là , il y aurait des drames...Tous les possesseurs de chiens nordiques feraient une sale tête s'ils confiaient leur bébé chéri d'amour à un musher qui lui offrirait la possibilité de faire ce pourquoi il est né et a été sélectionné: Courir avec la meute! Même chose pour les possesseurs de chiens de chasse: laissez donc un chasseur s'en occuper une saison et l'emmener broussailler et quêter des heures durant...et ensuite demandez lui s'il préfère revenir chez vous! Je passe sur les races d'utilité qui sont tristement réduites à vous tenir compagnie sans activité autre que de servir de modèle photographique.

Bougez, faites du sport avec vos chiens, emmenez les en randonnée, jouez à la balle, au frisbee, au boudin, à n'importe quoi mais partagez autre chose avec lui que des déclarations passionnées des selfies et des embrassades fusionnelles.

Pour ce qui concerne plus particulièrement les chiens de sport, la question est épineuse: Certains ne jurent que par le "relationnel", d'autres que par la technique...

Le problème c'est que sans technique de dressage (donc du conditionnement , donc des récompenses...), la relation seule n'amène à aucun résultat: j'ai connu des couples fusionnels humain/chien qui n'avaient d'autres talent que de se chercher l'un l'autre et qui étaient définitivement inaptes (même avec du travail ) à s'aligner dans une discipline sportive.

Par ailleurs , la technique seule, aussi bonne soit elle ne permet pas au chien de s'investir totalement lorsque la motivation chute pour cause d'absence de récompense ou de la survenue de conditions stressantes.

Il apparaît clairement qu'il faut cultiver ces deux plantes dans son jardin secret pour obtenir une bonne moisson (de résultats!).

Le chien est un opportuniste total: il recherche systématiquement le meilleur accès possible aux ressources et sélectionne les actions les plus productives dans ce but. Votre chien vous "aime" pour plusieurs raisons, qui n'ont pas grand chose à voir avec celles qui font que vous l'aimez, vous!

Il vous aime parce que vous représentez la ressource en nourriture, parce que vous détenez l'accès au lieu de repos et que vous en assurez la sécurité (encore que certains chiens n'aient pas tout à fait compris ce détail....). Il vous aime parce que vous lui permettez de satisfaire ses besoins physiologiques de mouvement (promenade), parce que vous proposez des activités ludiques (jeux) ou enrichissantes (apprentissages). Il vous aime aussi parce que vous prenez soin de ses blessures et que vous le protégez lorsqu'il est malade. Il vous aime aussi par apprivoisement, c'est à dire par la force de l'habitude et par l'accomplissement de rituels , qui sont très rassurants pour lui.

Vous l'aimez pour d'autres raisons: Parce que vous le trouvez beau, ou mignon, ou "trop chou". Vous l'aimez parce qu'il vous a fait craquer bébé et que vous conservez cette image en mémoire. Vous l'aimez parce qu'il est puissant ou, au contraire, fragile. Vous l'aimez parce qu'il est parfaitement adapté à vos conditions de vie ou à vos activités. Vous l'aimez parce qu'il est attaché à vous avec les codes de la fidélité absolue (tant qu'on ne lui montre rien d'autre...). Vous l'aimez parce qu'il n'a pas le choix: Il vous appartient!

Je ne connais pas la vôtre mais ma vision de l'amour "humain" est assez éloignée de ce tableau ...

De mon point de vue, il participe d'une attirance physique (biologique, chimique, culturelle, physiologique, sexuelle), d'une inter-dépendance psychologique, d'une affinité intellectuelle, d'inter-actions avec la mémoire et l'historique de la relation. Il est basé sur des principes d'égalité, de respect mutuel, de transmission dans le cas des enfants...etc...

Bref, aimer au sens canin n'est pas tout à fait la même chose qu'aimer au sens humain.

Pour dédramatiser l'amour inconditionnel, rabâché , répété en boucle de certains propriétaires de chiens , je leur dis souvent "Vous savez qu'un jour , vous devrez lui dire qu'il a été adopté?" ou "Vous êtes resté toute votre vie avec votre premier partenaire?"

Si un chien est équilibré et sain, il est absolument normal qu'il soit capable de changer d'environnement, de mode de vie, voire de maître si le nouveau se montre digne d'intérêt.

Cette aptitude au changement est le signe d'un esprit normal et ouvert sur le monde: dans la nature elle permettrait son intégration dans un autre groupe.

Rien ne me désolerait plus que de savoir qu'à ma mort, mon chien va se morfondre pendant des semaines et vouloir à tout prix retourner sur ma tombe (bonjour le cliché...) j'aimerais au contraire qu'il accueille avec bienveillance la personne qui s'occupera de lui afin qu'ils puissent créer des liens enrichissants pour les deux. Et comme mon chien est équilibré, cette éventualité ne dépend que d'une chose: la compétence de son nouveau maître!

Le cas des chiens d'utilité est assez édifiant: pour des raisons de nécessité (travail avec une personne qui n'est pas le maître, chiens d'aveugle...), d'adaptation à la compétition (replacement pour inaptitude à atteindre un niveau requis...) ou de service rendus à l'humain (gendarmerie, sécurité civile, chiens pour handicapés) ils sont nombreux à changer de maître au cours de leur vie. Ils n'en semblent pas particulièrement traumatisés et , la plupart du temps, s'attachent encore plus à leur nouveau propriétaire car il est associé à des activités excitantes. Le cas d'un chien de famille issu d'une lignée de travail qui démarre tardivement avec une autre personne une discipline basée sur la sollicitation de ses instincts les plus puissants (troupeau, discipline de saisie ou olfactive) est souvent spectaculaire dans l'attitude du chien!

Certains chiens (voire certaines races) se prêtent plus particulièrement à ce "total recall" mais tous sont capables d'être heureux ailleurs...sous réserve que leur nouveau partenaire soit juste, cohérent et compétent.

Qu'est ce que la compétence à ce niveau?

C'est connaître totalement les besoins physiologiques et psychologiques du chien et savoir les satisfaire et les respecter (Au repos, dans la vie, dans le jeu et dans le travail).

C'est connaître et maîtriser suffisamment la discipline à laquelle on destine le chien pour éviter de l'entraîner sans motivation, sans rigueur ni efficacité.

C'est savoir créer un lien basé sur la reconnaissance mutuelle qui pousse chacun à s'investir pour la réussite de l'autre.

C'est connaître les codes canins, non pas tels qu'on voudrait qu'ils soient mais comme ils le sont réellement et les utiliser pour contenir les forts et soutenir les faibles.

Et tout cela exige du savoir, de la réflexion, de l'entraînement, du savoir faire, de l'expérience; bref, de la technique!

Et si on maîtrise ça , on travaille la relation dans une toute autre sphère que celle du "Je t'aime " inconditionnel.

Inutile de parler d'amour à un chien si on ne lui donne pas de preuves d'amour au sens canin.

Commenter cet article

Sylvie 01/03/2015 21:50

J'ai lu attentivement votre article. Toutes ces situations décrites me paraissent excessives.... mais elles existent certainement. Vivant dans une maison ou les portes ne sont jamais fermées (durant toutes les saisons), les trois chiens entrent et sortent à leur guise, comme moi.... Ils mangent des croquettes, je les promène régulièrement et chacun leur tour (impossible physiquement de prendre les trois ensemble) . Je me suis rapprochée d'un éducateur canin, par la force des choses, ayant un chien qui avait un comportement que je n'arrivais pas à "gérer". Il n'y a jamais eu ni photos, ni petits plats, ni diffusion sur des réseaux sociaux, ni choix, juste un chien qui vivait auparavant comme il voulait. Cet éducateur, dont je suis souvent les conseils, a fait évoluer notre relation. Ce chien écoute, accepte les ordres mais notre relation est fusionnelle.... et lors des cours collectifs, il accepte de passer de mains en mains mais me cherche toujours du regard !!!! J'aime les moments partagés avec mes chiens, j'aime mes chiens mais je suis leur maitresse et pas leur maman.

manou 23/02/2015 17:44

C es qui le détraqué sexuel.
Je pense vous pas nous.
Nous ne sommes plus au moyen âge nous aimons nos chien.
Pauvre type

Philippe Roustant 24/02/2015 22:34

Chère Manou , tous les goûts sont dans la nature! Peu m'importe que vous couchiez avec vos chiens si cela ne se fait pas contre leur gré... Je vous encourage néanmoins à commander rapidement ceci :
http://www.bescherelle.com/catalogue2.php?idcoledi=000000016190
Dont vous semblez avoir un urgent besoin!

david basta 18/02/2015 21:41

Cette article est tres bien ,une bonne remise a jour sur certains point

quesada 18/02/2015 10:55

Bien dit Philippe.
A lire

christdogsport 17/02/2015 22:13

très belle article à lire